La Levée

La Levée est une installation cyclique et évolutive qui interroge
les notions d’œuvre auto-engendrée, d’autonomie, de
résilience, la relation au vivant et l’opposition nature/culture.
Des pommes de terre sont frictionnées au pigment Bleu de
Prusse, puis laissées au repos, de telle sorte que le cycle de
vie du tubercule, son développement, puisse se poursuivre.
Il va germer, se développer, se nourrir de lui-même, fleurir,
fructifier, puis mourir.
L’œuvre, évoquant la sculpture, est en tension, instable,
vivante, incertaine, loin de l’idée de permanence et d’inertie.
Elle va mourir.
A la fois minérale et organique, irradiante, petit objet céleste,
légume mutant, La Levée est une réminiscence d'un rêve dystopique.
La_levée_S3.jpg