Resting Faces

Resting Faces est une installation constituée de bandes de tissus de 3 à 4 mètres de long sur lesquelles culminent des autoportraits esquissés au crayon.
Les bandes sont accrochées verticalement et tombent jusqu’au sol sur lequel elles reposent, formant un drapé.

C’est un travail d’autoportrait intime, qui saisit le temps et la posture qui est la mienne lorsque précisément je suis dans un oubli de moi, une mise en pause de la conscience de soi générée par l’écran : c’est à dire le temps où mon avatar social s’éteint pour devenir lui-même pur spectateur.

Les visages, au repos, ne jouent pas le jeu de la séduction, de la dissimulation. Le regard est creux, vide. Elles nous dévisagent, soustraites.Têtes suspendues, privées de corps, de mouvement, figée dans la passivité. Comme des têtes d’animaux non-humains empaillées, accrochées au mur tel un trophée de chasse, têtes guillotinées.Suaire ayant conservé l’empreinte d’une absence, elles créent un trouble dans l’échelle : les visages sont à échelle humaine, le support qui les accueille ne l’est pas.

Resting Faces 3.jpg
Resting Faces 5.jpg